Wi-Fi et optimisation Wi-Fi.

Tout le monde aime travailler sans fil. Pour les smartphones et les tablettes, c’est même une obligation. Pourtant, disposer d’un réseau sans fil stable et rapide ne va pas de soi.

Nous commençons par fixer des attentes réalistes, puis nous vous conseillons sur la manière d’optimiser votre réseau Wi-Fi existant.

Soyons réalistes

Une connexion sans fil (entre 0,054 gbit/s et 1,3 gbit/s) est par définition plus lente qu’une connexion filaire (1 gbit/s). Les vitesses indiquées par le fabricant (jusqu’à 1,7 gbit/s) ne sont que des arguments marketing et sont impossibles à atteindre dans la pratique. Je vous explique :

Tout d’abord, une connexion Wi-Fi est un moyen partagé : tous les utilisateurs connectés au point d’accès partagent la même bande passante ; et la circulation se fait à sens unique alors qu’une connexion par câble est à double sens. Il est fréquent de comparer une connexion Wi-Fi avec une conversation par talkies-walkies : si vous parlez uniquement avec Jean, cela fonctionnera bien (mais en parlant l’un après l’autre !). Mais si Anne, Charles et Thomas ont aussi leur mot à dire sur le même canal, chaque interlocuteur aura une part de communication beaucoup plus réduite (= flux de données réduit). De plus, les limites bien connues du Wi-Fi jouent aussi leur rôle : la correction des erreurs plus lourde, la distance avec le point d’accès, les perturbations par les points d’accès des voisins, et les obstacles potentiels entre votre appareil et le point d’accès.

Par conséquent, avec un résultat net de 300 mbit/s (ou 0,3 gbit/s), nous parlons d’une excellente connexion. Vous pouvez la diviser environ par deux à chaque nouvel utilisateur actif supplémentaire (donc avec 3 utilisateurs actifs, chacun disposera de 100 mbit/s). Avec sa vitesse de 1 gbit/s (par appareil), la connexion filaire remporte donc largement la comparaison.

Optimisation Wi-Fi

Maintenant que nous avons fixé un objectif réaliste, nous pouvons identifier les éléments à optimiser, en fonction de votre cas concret :

– Est-il envisageable de rapprocher le point d’accès des appareils qui utilisent la connexion ?

– Pouvons-nous ajouter un point d’accès supplémentaire au réseau sans fil ? (si les utilisateurs sont trop nombreux ou pour avoir un point d’accès plus proche des appareils mobiles).

– Peut-on utiliser d’autres canaux sans fil pour éviter les interférences avec les voisins ? (La bande de fréquence 5 GHz est assez peu utilisée. Vous pouvez télécharger une application sur votre smartphone (par exemple : Wi-Fi analyser) afin d’analyser les canaux Wi-Fi).

– Y a-t-il des interférences provenant d’autres appareils (non Wi-Fi) ? On trouve surtout des autres appareils sur la bande de fréquence 2,4 GHz, les babyphones par exemple. Pour mesurer ces interférences, vous avez besoin d’un appareil spécifique.

Besoin d’aide ?

Bien sûr, Syscom peut aussi vous aider à optimiser (ou installer) un réseau Wi-Fi . Nous disposons d’une équipe d’ingénieurs internes confirmés. N’hésitez pas à nous contacter !

Votre nom:

Votre e-mail:

Votre fonction:

Sujet:

Message: